installation hamac Tropical Influences

Comment suspendre mon hamac ?

Suspendre un hamac c’est tout un art. Vous pouvez passer complètement à côté du confort que peut vous offrir un hamac si votre installation n’est pas correcte. La règle d’or étant qu’un hamac doit avoir un joli sourire (une belle courbe) pour avoir un couchage souple, pouvoir s’y allonger sur le dos mais aussi sur le côté dans la diagonale tout en ayant un appuie tête et un accoudoir.

Passons tous les secrets de l’installation d'un hamac en détail.

La distance idéale entre deux points de fixation.

Il ne faut surtout pas tendre un hamac. On sera condamné à ne s’y installer que sur le dos et le couchage sera raide.

Les Règle de base pour installer un hamac :

Faisons comme les constructeurs de maisons dans les pays où le hamac sert de lit de tous les jours. Selon leurs plans (chambres, salon, vérandas), ils scellent des fixations dans les murs avant que ceux-ci ne soient achevés. La règle est : la longueur divisée par deux = la hauteur d’accroche.

Si vous avez deux murs distants de 4m, vous placerez votre fixation à 2m de hauteur. Puis vous ferez un lien depuis la fixation jusqu’à la poignée du hamac avec une corde et un crochet. Voir tous nos articles disponibles dans notre rayon Fixations pour hamac.

Cette règle mathématique donnera la courbure idéale pour un hamac. Pourtant, en Amérique latine certaines personnes apprécient un hamac s’il est bien plus courbé.  Ce qui veut dire que si vous avez 4 m mais qu’il serait vraiment beaucoup plus simple d’utiliser vos poutres au plafond qui se trouvent à 2 m 40 de hauteur, allez-y ! Le hamac restera vraiment confortable.

installer un hamac courbe idéale

Un hamac en intérieur : pourquoi pas ?!

En France, quand on pense hamac, on pense surtout au farniente dans le jardin. Quel dommage, on se prive d’une utilisation toute l’année ! Chez moi dans les Landes, j’ai des hamacs en intérieur ainsi qu’en extérieur. J’utilise plus souvent mes hamacs d’intérieur. Il est là, il me tend les bras alors hop, 5 mn ou 1 heure, une micro sieste ou quelques heures de lecture, un câlin avec ma chérie, il n’y a pas d’heure pour se détendre.

En Amérique-latine, nous sommes sous les tropiques, il faut chaud et les gens ont plutôt tendance à fuir le soleil. On y trouve les hamacs dans les chambres à coucher et sous les terrasses couvertes, bien à l’ombre.

Dans une chambre d’ados c’est excellent. Ils y passent beaucoup de temps. C’est un bon endroit à valoriser pour eux. Le hamac leur sera bénéfique pour étudier. Il a été prouvé que le hamac améliore la concentration. Quand un copain viendra dormir à la maison, c’est un couchage supplémentaire à succès ! Un hamac prend très peu de place sauf quand il est en place. Quand il est replié le long de sa fixation murale (voir croquis) il disparaît complètement. Voir comment fixer mon hamac au mur et au plafond.

Dans une chambre d’adulte ! En Amérique latine, les couples ont très souvent un lit et un ou deux hamacs dans leur chambre. C’est quand il fait très chaud que le hamac est surtout utilisé comme lit de tous les jours.  Nous ne dormirons pas en hamac toutes les nuits, mais je le conseille en cas de problèmes physiques. Surmenage, douleurs de dos occasionnelles, fatigue extrême. Passer quelques nuits dans un hamac dans ces cas-là, permet souvent de se retaper. Personnellement, quand le travail m’épuise, que je suis très fatigué, mal au dos et que je suis au bord du lumbago. Quelques nuits en hamac et tout va bien. C’est ma chérie qui n’est pas contente… ! Sauf quand nous y passons de doux moments, tendres, intimes et coquins…

Si vous en avez la possibilité installez votre hamac en intérieur, vous ne le regretterez pas !

Comment faire pour installer un hamac à des murs, des poutres, au plafond ?

De quoi sont fait mes murs ? Le placo est facile à reconnaître. Pour le reste, il faut prendre la plus petite mèche à béton qu’on a et faire un petit trou là ou sera placée la fixation pour le hamac. Si c’est  un matériau creux et que la poussière qui en sort est rouge, nous sommes face à un mur en brique rouge creuse. Si la poussière est grise, nous sommes sur du parpaing creux. En fonction de cela, voici les différentes formules de fixation :

Mur en brique rouge creuse : 

Un seul trou du diamètre du tamis du scellement chimique, remplir la brique avec le scellement chimique (se trouve en grande surface de bricolage), insérer dans le tamis un crochet de gymnase immédiatement. Attendre que le scellement soit définitif. Relier le hamac avec un jeu de cordes et crochets, depuis le crochet de gymnase jusqu’à la poignée du hamac.

Mur en parpaing creux :

Utilisez notre kit de fixation universel. 4 trous de 10 mm de diamètre. Tout est fourni dans le kit, les chevilles, les vis, la corde et les crochets pour régler le hamac.

Mur ou plafond en béton plein :

Utilisez notre fixation pour ancrage béton. 1 trou de 15 mm de diamètre. Puis reliez le hamac avec un jeu de cordes et crochets. Si vous venez à notre magasin, nous prêtons gracieusement une défonceuse qui vous facilitera le bricolage et vous évitera de devoir acheter une mèche à béton en 15 mm.

Une cloison en carreaux de plâtre, en briquettes :

Fixez a ses 4 angles une plaque de bois de 40 x 40 cm, épaisseur 6 à 10 cm sur votre placo. Evitez de tomber sur un rail ! Puis fixez en son milieu notre kit de fixation universel. La plaque de bois répartira la charge sur une grande largeur du mur. Si possible, ne pas fixer le hamac sur des murs de face mais plutôt en angle (répartition des charges). Le placo est capable de supporter de lourdes charges. Les cuisinistes y suspendent des meubles de cuisine ! Le secret : répartir la charge.

Une cloison en placo-plâtre :

Fixez une poutre en bois de 10 X 15 depuis le sol jusqu’au plafond. Fixez-la au placo avec des chevilles adaptées tous les 50 cm environ. Utilisez notre kit universel sur la poutre en bois. Evitez de placer le hamac sur des murs face à face mais plutôt en angle (répartition de la charge).

Mur ou plafond en bois :

C’est le plus facile ! Le bricolage ne sera pas long à faire. Utilisez deux pitons à vis à bois, en 8 mm de diamètre de fil au minimum. Faites un avant trou à 4 mm de diamètre. Utilisez un jeu de cordes et crochets pour relier le hamac. C’est très simple.

Pour tous les cas de figure, nos crochets sont larges et permettent d’y insérer les deux poignées du hamac sur un seul crochet pour pouvoir replier le hamac le long d’un mur.

 

Accrocher un hamac dans mon jardin. 

J’ai des arbres, tout va bien. Je n’aurai besoin que d’un kit de cordes et crochets. Suivre les instructions ou regarder la vidéo du kit hamac. Puis apprendre le nœud de grappin qui est expliqué avec notre kit. Le nœud bloquant le plus simple à réaliser. Tout le monde y arrive.

hamac nœud de grappin

Comment accrocher un hamac sans arbres ?

Vous pouvez choisir un seul point d’accroche sur un mur de votre maison (voir croquis). Puis sur votre pelouse, vous installez notre support Madera pour l’autre côté du hamac. Solution simple et efficace mais qui ne permet pas de grands balancements dans le hamac. Attention aux enfants.

Un poteau pour hamac dans le jardin ?

poteau pour hamac

Il est possible de fixer un ou deux poteaux dans votre jardin. Il faut trouver un poteau de 3 m de longueur, 10 cm de diamètre minimum. Essayez chez les vendeurs de bois car les sections proposées en grandes surfaces de bricolages sont souvent en 240 maxi. Choisissez un poteau avec les plus petits nœuds possible, il sera plus résistant.

Dans un sol en sable, le plus facile. Faites un trou béant de 80 cm de profondeur. Placez votre poteau au centre. Procurez-vous deux plaques de bois traité de 60 cm x 20 cm x 3 cm (approx). Vous les placerez : une en bas derrière le poteau, l’autre devant en haut juste sous la surface du sol. Remettez le sable c’est tout. Inutile d’ajouter du ciment. Pour s’affaisser, le poteau aura besoin d’entraîner avec lui tellement de volume de sable qu’il se retrouve totalement bloqué.

Dans un sol en terre. Faites un trou de 80 cm de profondeur de la largeur d’une bêche. Placez le poteau au milieu, coincez-le avec quelques pierres pour qu’il reste bien en position. Remplissez de béton quasiment jusqu’au niveau du sol. Attendez 3 jours que le béton soit bien sec avant de faire vos premières siestes.

Pour un poteau soit amovible, vous pouvez sceller dans le béton un tube de canalisations. Dans ce cas prévoyez beaucoup de jeu car le bois gonfle en hiver et votre poteau pourrait bien se retrouver coincé définitivement.

Mes conseils sont issus d’une longue expérience. De 1990 à 2000 environ, j’ai installé des hamacs chez de très nombreux clients. Probablement une trentaine de poteaux par an ! Jusqu’à ce qu’un jour un artisan me dise : « vous avez une assurance décennale du bâtiment pour les travaux ? » Aîe, j’ai senti venir la faille… « Si vous faites un trou dans un mur et que vous percez une canalisation, que ferez-vous ? ». Chez-vous, c’est votre responsabilité civile qui vous couvrira en cas de pépin !

Peu à peu, devant le succès grandissant de mon magasin qui me laissait moins de temps pour ce genre d’installations, j’ai arrêté de proposer ce service.

 

Comment bien attacher mon hamac ? 

Un hamac devrait toujours être vendu avec un bon mode d’emploi. Nous avons débuté en 1988 et nous avons dû concevoir et dessiner toutes nos notices. Pour ce qui est du vin, ce produit est tellement ancré dans notre culture que chacun sait comment consommer le vin qu’il achète. Concernant le hamac, il faut reconnaître que ce n’est pas dans nos traditions. Alors que cet objet est millénaire en Amérique Latine, en occident nous sommes totalement novices sur ce sujet qui recèle de nombreux secrets. Il se vend beaucoup de hamacs sans aucunes notices ! De très mauvais hamacs d’Asie qui non seulement seront mal installés mais dont la toile se détendra et dont les cordes des bras se déséquilibreront. Il en résultera dans de nombreux cas une bien mauvaise utilisation et un inconfort. Ne serait-ce que la position à adopter dans le hamac. Vous êtes encore trop peu à savoir que l’on s’allonge dans le sens de la diagonale. Mais on progresse !

En ce qui me concerne j’ai trois règles prioritaires : la bonne courbure, la simplicité et la sécurité.

Attacher un hamac avec la bonne courbure.  

On ne tend surtout pas un hamac dans l’idée d’être le plus à plat possible. C’est tout l’inverse. On le courbe pour être totalement à plat, mais en utilisant la diagonale. De ce fait, on ne dort pas que sur le dos. Il est tout à fait possible de dormir sur le côté si le hamac est bien installé.

Courbure d'un hamac

Quelle est la règle à suivre pour donner la bonne courbe à son hamac ? Un bon exemple à suivre (Je n’ai rien inventé car j’ai toujours puisé mes connaissances en observant les connaisseurs d’Amérique latine) est celui des constructeurs de maisons. Dans les états où le hamac est très présent, quand sur leur plan ils ont une chambre, ils vont sceller dans les murs avant qu’ils ne soient terminés, des crochets pour hamac. 4 m de longueur entre les deux fixations et 2 m de hauteur par rapport au sol. Voilà la règle : longueur divisée par 2 = hauteur.

Chez les connaisseurs, il y aussi des finesses et chacun à sa préférence quant à la courbe de son hamac. Un jour chez un brésilien je vois un hamac ultra courbé. Les mesures devaient être 2 m de hauteur pour 3 m de longueur ! Et je lui pose la question suivante : « c’est ton hamac de chaque nuit ? Courbé à ce point ?! » et il me répond : « Ah, moi c’est ma courbe préférée . C’est comme ça que j’aime mon hamac. Je suis bien à plat ! ».

On peut courber un peu plus un hamac selon la mathématique de base, mais qu’on ne peut pas plus le tendre. Quand un hamac est trop tendu, on a du mal à se placer dans la diagonale. On force avec les pieds pour ouvrir le hamac sans grand succès. On termine, coincé dans notre hamac.

Accrocher un hamac de manière simple.

Un simple jeu de cordes et crochets, avec lequel on utilisera un seul nœud. Le nœud de grappin (voir dessin plus haut) est le plus simple et le plus efficace que nous ayons trouvé. Nous l’avons adopté dans tous nos accessoires pour hamacs.  Il est autobloquant, facile à faire, et à défaire !!

Accrocher un hamac en toute sécurité. 

C’est d’une importance capitale, car une chute en hamac peut avoir des conséquences fâcheuses. Il faut s’assurer que nos murs sont bien solides (attentions aux pierres mal scellées qui peuvent sortir de leur logement). Que nos poteaux en béton sont bien « armés » (attention aux poteaux d’étendoir de corde à linge qui n’ont pas de barres de fer à l’intérieur et peuvent casser en deux sans prévenir). Que nos poteaux en bois sont d’au moins 10cm de diamètre et qu’ils n’ont pas trop de nœuds qui les fragilisent, qu’ils ne soient pas pourris à leur base pour avoir passé trop de temps dans la terre. Que notre bricolage a bien respecté toutes les normes de sécurité (vis compatibles avec chevilles etc…). Que nous ayons bien fait le nœud de la corde qui tient le hamac. Que nous ayons tout bien testé avant de dire à nos 5 enfants « C’est bon à l’assaut ! ».

Pour ce qui est de l’installation d’un hamac-chaise, il faut être encore plus vigilant car la chute peut avoir de graves conséquences. Dans ce cas, il est primordial d’acheter une fixation bien adaptée qui tourne sur elle-même à 360°. Ceci afin que si un enfant s’amuse à tourner dans la chaise, la fixation suive le mouvement.

Si votre corde fait tout simplement le tour d’une poutre en bois, en béton ou en métal, montez régulièrement pour vérifier l’état de la corde. Changez-la si besoin est.

La solution du support de hamac.

Il y a des cas, le support de hamac sera préférable. Dans notre climat tempéré, il y a des saisons où nous cherchons le soleil et d’autres où nous le fuyons. Le support de hamac a l’énorme avantage de pouvoir utiliser un hamac à l’ombre ou au soleil, comme on veut !

Le hamac au fond du jardin, la solution du solitaire. 

Si votre hamac se trouve entre vos arbres tout au fond du jardin et que vous devez traverser toute la pelouse avant de pouvoir en profiter, vous n’en profiterez pas si souvent. Le hamac deviendra un objet solitaire et perdra son attrait convivial. Le support de hamac permet de positionner le hamac près de la terrasse, là où tout le monde se retrouve. Vous sortez de votre maison sur votre terrasse, pied nu, et hop, un petit tour dans le hamac !

Sous votre terrasse le hamac prend beaucoup de place ! 

Si votre terrasse possède toutes les poutres nécessaires, verticales ou horizontales pour fixer votre hamac, mais qu’elle n’est pas assez grande, le hamac gênera. Vous y préférerez probablement l’installation d’un salon avec plusieurs fauteuils pour profiter de votre terrasse à plusieurs.

Produit ajouté à votre panier

Quantité :

Total :

Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier

Total produits :

Livraison  To be determined

Total :