Les hamacs du Brésil de Mocoto.

association crocheteuses MocotoLes hamacs du Brésil de Mocoto ont été pour moi une de mes plus belles rencontres avec des artisans.  Isolés au fin fond de l’état du Céara au Brésil, dans le village de Varzea Alegre, l’association communautaire des artisans de Mocoto est dirigée avec énergie par deux soeurs Rozinha et Ceilda. La vie ne leur avait pourtant pas promis de jours heureux puisqu’elles sont nées toutes les deux avec des malformations à la naissance. Dans un pays comme le Brésil, ce n’est pas un bon départ. Mais la motivation et l’énergie de ces deux femmes est sans limites. Je suis resté trois jours chez elles et elles m’ont épuisé !

brésil sertaoIl est rare qu’un étranger leur rende visite dans leur Sertao désertique et c’est plutôt elles qui se déplacent vers les différentes grandes villes du Brésil pour exposer leur art. Elles ont même été exposer à New York. Un jour, elles décident de contacter le Guiness book des records, et les voilà qui y figurent avec la plus grande réunion de crocheteuses au monde. 150 crocheteuses réunies sur la place du village !!

La plupart du temps, les artisans que je rencontre n’ont pas suffisamment de modèles de hamacs à me vendre. Souvent, ils sont déjà tous vendus ou commandés car je m’intéresse surtout à des artisans réputés dans leur pays. Mais à Mocoto, j’ai pu faire une belle commande. Il ne restait plus qu’à organiser l’exportation, le paiement par transfert de banque, la documentation etc… Mais rien n’arrête les deux soeurs. Trois mois plus tard, les 15 hamacs étaient livrés chez nous !

En ce qui concerne les hamacs du Brésil de Mocoto (cliquez puis recherchez les « hamac mocoto » dans ce lien), soit les tisserandes se réunissent dans cette petite fabrique ou bien elles fabriquent des franges au crochet chez elles. La toile utilisée est ultra résistante, fine et fraîche en percale de 100% coton. Le percale est une toile proche du jean. Le fil est fin et la maille est ultra serrée. Les franges sont faites à la main au crochet et dans ce style, font partie des modèles de franges les plus élaborées que l’on puisse trouver dans ce pays. L’ourlet du hamac (jonction entre le drap et les bras) contient une étape de broderie Richelieu faite à la machine à coudre. Chaque modèle est unique.

30 ans après mon premier achat de hamac en Amérique latine, je me régale toujours autant à dénicher des perles rares et faire des milliers de kilomètres pour rencontrer des fabricants tous plus exceptionnels les uns que les autres.

Tropical Influences une passion pour le hamac depuis 1988 !