Le hamac brésilien, un classique.

hamac du brésilLe hamac brésilien est un des plus renommé. Le Brésil est un des plus grand pays au monde en matière de hamacs. J’arpente ce pays depuis 1988 à la recherche des plus beaux modèles. Le pays est immense et je n’ai malheureusement pas pu parcourir tous les états où le hamac est présent dans la culture locale. Le brésil est le seul pays latino américain qui apprécie la sobriété et l’élégance des hamacs écrus. Il faut bien reconnaître qu’un hamac écru aura toujours sa place peu importe l’environnement.

L’économie du Brésil a toujours été vraiment instable et aléatoire. En 1994 notamment, le président de l’époque avait décidé d’indexer le Real sur le dollar américain. Du jour au lendemain, les prix des hamacs avaient plus que doublés à l’achat. Cette mesure a tenu 4 ans durant lesquels je ne voyageais plus dans ce sublime pays. Puis la monnaie c’est à nouveau écroulée, réajustant quelques années d’un leur économique. Retour au Brésil.

Depuis 2007 environ, le brésil est considéré comme une nouvelle puissance économique. C’est une nation émergente dont la monnaie n’a fait que se renforcer d’années en années. J’ai vu mes prix à l’achat augmenter de 10% telle année, puis 15 l’année suivante puis encore 15. Ce n’était plus possible de continuer à acheter dans ce pays car mes clients en France ne paieraient pas le prix. La seule solution pour continuer à acheter des hamacs dans ce pays était de baisser la qualité. Hors de question.

Récemment j’ai pu acheter un lot de hamacs d’un fabricant au sud de Belem (Amazonie). Il s’agit de grands classiques brésiliens et de modèles à la finition la plus recherchée au Brésil car c’est celle qui offre le meilleur confort. C’est-à-dire le tressage en macramé dans les bras accompagné de ses petites bandelettes artisanales appelées Mamucaba et qui servent à camoufler des nœuds, éviter que le macramé frotte l’un sur l’autre et participe surtout à l’esthétisme final.

Ce modèle que nous appelons Crua juana III dispose de trois étages de macramé et trois bandelettes de Mamucaba. Le macramé agit un peu comme un amortisseur mais surtout il répartit idéalement la courbure de la toile en fonction de votre propre poids. Sa toile, d’une largeur de 170 cm de large par 240cm de long ce qui équivaut à un généreux 2 places, est fabriquée avec 3,4 kg d’un coton écru supérieur et avec un tissage très serré. Un hamac de cette qualité là est de plus en plus rare de nos jours. Avec un minimum de soin, vous le transmettrez ce hamac à vos enfants !

Visitez tous nos hamacs grand luxe brésiliens.

Difficile de faire un choix !

Salutations Tropicales.

Frank Jouret.