Quelle est la distance idéale entre deux points de fixation ?

Cette une question qui revient très souvent et à juste titre car si certaines règles ne sont pas respectées, votre hamac pourra être vraiment inconfortable. Tout comme on ne consommera pas un vin rouge avec un crustacé, le hamac a lui aussi ses subtilités ! Alors quelle est la distance idéale entre deux points de fixation ?

Règle de base pour installer un hamac.

Hamac règle d'installationInspirons-nous des constructeurs de maisons dans les pays où le hamac sert de lit de tous les jours. Selon leurs plans, ils scellent des fixations dans les murs avant que ceux-ci ne soient achevés. Leur règle de base est la longueur divisée par deux = la hauteur d’accroche.
Si vous avez deux murs distants de 4 m, vous placerez votre fixation murale (comme notre kit universel par exemple) à 2 m de hauteur. Puis vous ferez un lien depuis la fixation jusqu’à la poignée du hamac avec une corde et un crochet.
Cette mathématique donnera la courbure idéale pour un hamac. Ceci dit, en Amérique latine certaines personnes apprécient un hamac s’il est bien plus courbé. Ce qui veut dire que si vous avez 4 m mais qu’il serait vraiment beaucoup plus simple d’utiliser vos poutres au plafond qui se trouvent à 2 m 40 de hauteur, allez-y !

 

Tendre un hamac, surtout pas !

Hamac en diagonaleLe réflexe de nombreuses personnes est de se dire, « plus je tends mon hamac et plus je serai à plat ». Surtout pas ! Plus vous le tendez et plus vous aurez un couchage raide et serez obligé de rester dans le sens de la longueur complètement enfermé avec les bords de la toile qui vous recouvre. Nous supposons que l’invention du hamac à barres en bois ou écarteurs vient de cette erreur. Cette invention est occidentale. Il y a quelques siècles, quand les premiers hamacs ont été ramenés, on a pensé faire mieux que les sauvages des forêts d’Amérique centrale en écartant le hamac pour être moins coincé dedans. Il aurait fallu voir comment eux faisaient. Mais à cette époque, nous n’étions pas prêts à apprendre quoi que ce soit de ces peuples que nous jugions non civilisés. Aujourd’hui, nous sommes un peu plus ouverts à leur connaissances…

Un joli sourire :

Avec une bonne courbure du hamac, un joli sourire, votre couchage sera souple et facile à écarter pour vous placer dans la diagonale. Placé sur le dos, ce couchage souple vous apportera l’accoudoir ainsi que l’appuie tête. Cela vous permettra également de dormir sur le côté en chien de fusil. Il y a même certaines personnes qui y dorment sur le ventre !

Je n’ai qu’un seul arbre pour mon hamac !

On pense toujours au tronc, mais jamais aux branches ! Si votre arbre a des branches assez basses et assez solides, il est tout à fait possible d’y accrocher votre hamac. Prenez un bon kit de cordes et crochets, et vous trouverez bien deux branches qui vous permettront de reproduire cette fameuse courbe.

J’ai un point haut mais un autre point trop bas.

Le sourire, toujours le sourire ! Vous pouvez par exemple avoir 1 m 50 de hauteur d’un côté et si vous avez 2 m 5O ou 3m de l’autre côté, vous verrez que vous obtiendrez quand même la courbe idéale. D’un côté vous n’aurez pas de corde pour lier votre hamac, et de l’autre, vous aurez un bon mètre de corde. L’essentiel étant que les deux poignées du hamac se retrouvent à la même hauteur comme sur ce croquis (dessin de gauche).

hamac avec poteau

Le swing du hamac, son balancement, résultante des longueurs d’accroche.

La durée du balancement du hamac sera liée aux distances d’accroches. Si votre hamac est accroché directement dans vos fixations sans aucun cordage, le balancement s’annulera très vite. C’est le cas de certains supports de hamacs où les poignées se logent directement dans les embouts.
Pour un balancement qui dure longtemps, c’est l’inverse. Plus vous aurez de longueur de cordes de chaque côté et plus votre balancement durera longtemps. C’est un détail qui a vraiment son importance car selon certaines études, c’est justement ce balancement qui est mis en avant. Il permet d’atteindre le sommeil profond plus rapidement, il calme les enfants et apaise les grands !

Distances minimales et maximales :

La distance minimale pour un petit hamac d’adulte sera donc de 2 m 60 pour 1 m 40 de hauteur d’accroche et la distance maximale de 6 m de longueur pour 4 m de hauteur d’accroche. En effet, plus on est éloigné et moins la règle de longueur divisée par deux = hauteur, s’applique. Plus il faut aller haut pour reproduire le sourire. Au delà de 6m, les cordes ont tendance à s’enrouler sur elles même, entraînant aussi les bras du hamac qui se tortillent. Vous pouvez quand même tenter le coup si vous n’avez pas d’autre option.

Vous pouvez également consulter notre article complet : Comment suspendre mon hamac ?